Qu'en est-il de la rénovation du marché de l'Olive ?

Cœur du « village » Chapelle-Aubervilliers, le marché de l’Olive est pourtant en perte de vitesse depuis longtemps : son taux de remplissage n’est que de 62%, le plus bas des marchés couverts parisiens. Mais sa rénovation, que nous vous avions déjà annoncée, se concrétise. L’appel d’offre pour les travaux de réaménagement a été fait et le projet est passé en Conseil d’arrondissement le 15 décembre. Les travaux sont prévus pour 2005, pendant six mois environ. Le marché restera ouvert durant toute la période de réaménagement.

Les grandes lignes du projet

Le marché, actuellement occupé par 18 commerçants, devrait comporter 19 stands dont la configuration sera modifiée. Une placette intérieure ouvrant sur la rue L’Olive sera créée pour renforcer le caractère convivial du marché, où pourront se tenir des animations festives ou commerciales. Cette placette restera accessible lorsque le marché sera fermé, les stands étant protégés par des grilles. De plus, quatre receveurs-placiers devraient être recrutés pour gérer l’ouverture des portes.

Les commerçants ont, semble-t-il, validé ce projet, mais ils anticipent d’ores et déjà une baisse importante de leur chiffre d’affaires pendant toute la période des travaux.

Ce projet nous semble très éloigné des hypothèses envisagées et des souhaits exprimés par les habitants lors des Etats généraux de janvier 2002. En effet, l’idée directrice était alors d’ouvrir le marché sur la rue L’Olive. Nous nous interrogeons aujourd’hui sur le mode de concertation mis en œuvre pour aboutir à ce projet, d’autant que des travaux de voirie seraient également prévus dans les rues avoisinantes et que le projet de Bouygues Immobilier rue de la Guadeloupe suit son cours sans aucune publicité.

CACTUS rappelle ici qu'à la suite des Etats Généraux organisés dans le cadre de la Politique de la Ville en janvier 2002, un délégué "habitants" et un délégué "commerçants" avaient été désignés pas la commission de travail "Economie locale et commerces" créée alors. Or, seuls les commerçants ont été consultés sur le projet d'aménagement du marché - malgré les demandes réitérées de la déléguée des habitants.

Aujourd'hui, CACTUS demande donc que soit relancée à travers l'Equipe de Développement Local, avec les habitants la concertation sur la définition du programme d'aménagement des alentours du marché (rues L'Olive, Guadeloupe, Martinique et Torcy).

  VOS CONTRIBUTIONS - RETOUR ACTUALITES

Et avant...
"Le marché de L'Olive bientôt rénové"