Nos Ambitions

Cadre de vie
Les moyens
Impliquer les habitants

Notre cadre de vie 

Un quartier laissé pour compte

Pour un quartier d'environ 35.000 habitants, l'équivalent d'une ville de province, le quartier Chapelle-Aubervilliers reste sous-développé en infrastructures face aux autres quartiers de Paris, notamment au reste du 18ème. Il demeure encore un quartier "fourre tout" victime d'une image liée à la drogue et qui n'a reçu jusqu'à maintenant qu'un saupoudrage de réponses.

Nous voulons pour notre quartier un projet d'ensemble cohérent, prenant en compte un maximum de ses spécificités. Le quartier Chapelle-Aubervilliers se présente aujourd'hui comme une mosaïque de lieux variés, avec des frontières internes issues pour partie de l’histoire ferroviaire du quartier entre différents secteurs d'habitation perçues comme des barrières. Une réelle mise à niveau, ne s'arrêtant pas à des discours, est l'un des objectifs de CACTUS qui demande aujourd'hui une revalorisation du quartier par des réalisations attractives et d'envergure à la hauteur de son échelle urbaine.

A cet égard, la mise en place de la Politique de la Ville avec le Contrat Ville-Etat-Région 2000-2006 représente pour nous non seulement une chance mais aussi un outil qui doit permettre au quartier Chapelle-Aubervilliers de réaliser ses ambitions en inscrivant tout projet particulier s'y rapportant dans une perspective globale.

Une véritable politique d’urbanisme

Nous demandons une véritable politique citoyenne de proximité à travers ses différents aspects tels que les espaces verts, la culture, la santé, la vie sociale, l'habitat, le logement, les déplacements, l'économie locale, les loisirs, les écoles, en un mot à travers les questions urbaines, à travers " l'urbanisme " et ses projets.

Nous demandons que soient mises en œuvre une résorption des déséquilibres, une remise à niveau des équipements à l'échelle d'une ville de 35.000 habitants. Nous voulons surtout un projet ambitieux et attractif qui tire notre quartier vers le haut, le requalifie et lui façonne une nouvelle image dans le sens de l'identité commune aux habitants de Chapelle-Aubervilliers.

Nous pensons qu'un quartier où ne sont pas pris en compte les droits fondamentaux ci-dessus est voué à la ruine et nous demandons que le déclin du quartier Chapelle-Aubervilliers soit enrayé rapidement et de façon significative. Les pouvoirs publics semblent aujourd’hui vouloir s’engager dans cette voie.

La démarche de CACTUS

Le projet qui vous est proposé n’est bien sûr pas définitif et a déjà évolué depuis sa première rédaction fin 2000. Mais notre démarche est simple : le quartier Chapelle-Aubervilliers doit cesser d'être "plombé" par des initiatives unilatérales ne répondant pas à ses besoins et prises le plus souvent dans l'urgence sans concertation préalable. Les friches industrielles qui le composent sont donc bien un atout qui doit être utilisé dans le cadre de sa réhabilitation globale.

La cohérence des actions à venir de CACTUS réside dans la prise en compte de la globalité de leur traitement, attitude qui a longtemps fait défaut tant de la part des pouvoirs publics que de celle des associations du quartier qui ont toujours éprouvé des difficultés à synthétiser leurs revendications.

La démarche de CACTUS, à travers les outils existants (EDL, Conseils de quartier…), est d’amener à ce que ceux-ci soient utilisés pour traduire, appliquer dans les faits, une réelle volonté politique clairement exprimée et respectée.

"La Chapelle" avait été promue quartier-pilote il y a quelques années. Qu'en est-il aujourd'hui ? Sans méconnaître les améliorations obtenues, c’est la question que pose encore CACTUS.

HAUT DE PAGE

 

Les moyens

Nous demandons donc que les habitants disposent d'une information complète et lisible et qu'ils soient entendus sur tout ce qui concerne leur environnement et leur vie quotidienne. C'est ce type d'approche globale et concertée qui correspond à la démarche que CACTUS entend faire prévaloir sur le quartier.

Pour que notre quartier ait une chance de sortir de l’ornière où il a été maintenu pendant des années, il est indispensable que ne soient plus imposées par le haut des actions ponctuelles. Il est indispensable que l’information circule pour que la participation du citoyen puisse s’exercer.

Un véritable dialogue dans la transparence et une réelle concertation entre tous les acteurs de la vie locale (habitants, services sociaux, administrations, décideurs politiques… et aujourd’hui les Conseils de quartier) sont non seulement une double exigence citoyenne mais aussi une garantie de l’épanouissement durable de la vie dans le quartier.

La démocratie locale : des actions dans le cadre de la Politique de la Ville en concertation avec les Conseils de quartier

Avec les conseils de quartier, grand pas en avant pour la démocratie locale : la concertation a évolué et doit permettre aux habitants de participer aux décisions sur l’avenir de leur quartier.

Les conseils de quartier sont aussi un vivier d’idées et de projets que CACTUS peut soutenir et contribuer à promouvoir.

Cependant, les Etats Généraux de janvier 2002, initialisés dans le cadre de la Politique de la Ville, et les actions et projets des habitants qui les ont suivis ne doivent pas pour autant disparaître lors de la mise en place des Conseils de quartier.

HAUT DE PAGE

 

Impliquer les habitants

L’une des ambitions de CACTUS est d’amener et de défendre une approche en trois volets :
1. définition par les habitants d’un projet global du quartier
2. élaboration des modalités de la concertation
3. choix des priorités dans la programmation

…et de soutenir les projets proposés par les habitants du quartier qui s’inscrivent dans cette démarche. CACTUS soutient ces projets auprès des élus, des pouvoirs publics et diverses institutions concernées et aide à les concrétiser et les mettre en œuvre.

CACTUS met également en relation les habitants entre eux, porteurs de projets ou non, afin de créer un réseau de relais susceptibles de contribuer à l’amélioration et au développement de la qualité de vie du quartier Chapelle-Aubervilliers.

 

Vos contributions

Sur ce site, vous pourrez à chaque rubrique présentant des projets actuellement soutenus par l’association, apporter vos contributions avec vos idées ou proposer à CACTUS de soutenir vos projets.

N’hésitez pas à nous faire part de vos observations !

HAUT DE PAGE